Le Schéma de Cohérence Territoriale du Valenciennois (SCoT)

« Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) est un document d’urbanisme qui définit les orientations stratégiques pour l’aménagement et le développement durable du Valenciennois, à l’horizon 2030. Il a été élaboré entre 2009 et 2014 et couvre les territoires des Communautés d’Agglomération de la Porte du Hainaut et de Valenciennes Métropole, membres du SITURV, devenu SIMOUV, Syndicat Intercommunal de Mobilité et d’Organisation Urbaine du Valenciennois, depuis le 1er Janvier 2017.

carte_scot_simouv-01-01.jpg Carte SCOT

Sur la base d’un Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), le SCoT met en cohérence et fixe les objectifs de l’ensemble des politiques publiques menées sur le territoire : urbanisme, logement, transports et déplacements, implantation commerciale, équipements structurants, développement économique, touristique et culturel. Au travers de ce document, les élus expriment leurs souhaits en matière d’évolution du territoire, dans le respect des principes de développement durable.

Le PADD constitue le socle des futures orientations dans les domaines de l’aménagement et de l’urbanisation du Valenciennois. Il s’appuie sur 7 principes fondamentaux :

  • Agir pour les habitants du Valenciennois
  • Maîtriser l’étalement urbain en réduisant la consommation d’espaces agricoles et naturels
  • Protéger et valoriser les espaces et ressources naturels du Valenciennois
  • Satisfaire les besoins en logements pour les habitants actuels et futurs
  • Maintenir, amplifier et diversifier les activités économiques du Valenciennois
  • Réduire les déplacements motorisés, en rapprochant l’urbanisation nouvelle des transports en commun et en développant les mobilités douces ou actives (marche à pied, vélo)
  • Agir contre les émissions de gaz à effet de serre.

Approuvé en février 2014 puis modifié en décembre 2015, le SCoT est porté par le SIMOUV. Le Syndicat assure le suivi de la mise en œuvre de ce document et accompagne les collectivités dans l’application des orientations du Document d’Orientation et d’Objectifs (DOO), partie réglementaire du SCoT. Ce dernier a également un impact sur les politiques publiques d’aménagement du territoire. Il s’impose aux documents d’urbanisme et de programmation des intercommunalités (PLUi, PLH), mais également aux projets de développement urbains, commerciaux (CDAC) et aux opérations de + de 5000m² de surface plancher. »